Tag Archives: hyperview3d

Quick Review – GLC_Player: Viewer de Fichiers OBJ

Version testée: 1.02

GLC_Player est un viewer de fichier OBJ {Alias|Wavefront}, le format standard ascii de description des modèles 3D. Ce format est très simple dans sa structure et n’impose aucune contrainte quand à l’organisation des données. C’est finalement là que réside la grande difficulté à parser ce type de fichier. Je dois dire que GLC_Player remplit correctement son role de loader de fichiers OBJ.

GLC_Player propose une navigation de camera de type Virtual Trackball ce qui est très pratique pour manipuler l’objet et le regarder sous tous les angles. GLC_Player est livré avec quelques objets mais pour le lab infame il n’est pas question de prendre des objets qui sont tous certifiés GLC_Player loadable!

Je me suis donc rendu sur cette page et j’ai téléchargé le modèle de la Ferrari F40 Ce modèle est livré au format MAX. Ca tombe bien comme ça je peux le convertir en OBJ avec l’exporter OBJ de MAX.

Pour le test j’ai aussi utilisé HyperView3D afin de comparer les chargements.

– Ferrari F40 et GLC_Player:

– Ferrari F40 et HyperView3D:

Les tâches blanches bizarres sur le capot viennent des normales exportées par MAX qui ne sont pas correctes à ces endroits. Ce petit détail mis à part, on voit que GLC_Player a eu un petit problème pour charger les textures (logo Ferrari sur le capot) et ne semble pas prendre en compte la transparence des matériaux (pare-brise et phares).

L’autre détail qui peut poser des problèmes pour une analyse plus fine des modèles 3D est la gestion des meshes. GLC_Player charge le fichier OBJ en un seul gros mesh alors que le modèle comporte 36 meshes distincts.

Conclusion: Pour rapidement visualiser des fichiers OBJ, je dirais que GLC_Player est parfait. Son coté multi-plateforme le rend disponible sous Windows et sous Linux. Il fait desormais partie de ma graphics toolbox à coté d’HyperView3D. Mais si vous avez besoin d’analyser un modèle 3D pour s’en servir dans une application 3d temps réel (Demoniak3D?) GLC_Player n’est pas pour le moment adapté.


Tested Version: 1.02

GLC_Player is an OBJ {Alias|Wavefront} object viewer. OBJ is the ascii standard file format to describe 3d objects. This format is very simple and do not force to follow a strict file structure. But this liberty has a price: the parsing is, in some case, quite difficult. And I must confess that GLC_Player does the job rather well.

GLC_Player offers a Virtual Trackball camera, which is very handy to handle the object and examine it under all possible angles. GLC_Player is delivered with some samples of OBJ files but for the infamous lab it’s out the question to use GLC_Player loadable certified objects!

So I jumped on that page and I downloaded the Ferrari F40 model. This model is provided in MAX format. This format is conveniant for my tests because I can convert it using MAX OB exporter.

For the test I also used HyperView3D in order to compare the way both tools load OBJ files.

– Ferrari F40 and GLC_Player:

– Ferrari F40 and HyperView3D:

The strange tasks in the hood come from the normals exported by MAX that are not correct at these places. Let’s forget this detail. We can see that GLC_Player has had a little problem to load some textures (the Ferrari logo on the hood) and does not take into account transparent materials (windshield and headlights).

The other thing that can prevent a detailed analyze of the 3d models is the way the meshes are managed. GLC_Player loads the OBJ file into a big and unique mesh even though the model has 36 distinct meshes.

Conclusion: if you need a tool to quickly view OBJ files, GLC_Player is that tool. What’s more GLC_Player is available for Windows and Linux. From now on, it lies in my graphics toolbox next to HyperView3D. But if you need a more accurate analysis of a 3d model in order to exploit it in a real time 3d application (Demoniak3D?) GLC_Player is not adapted yet.


Quick Review – Génération d’Arbres avec Dryad

[French] Dryad est un générateur d’arbres. C’est une application OpenGL et il est disponible pour Windows et MacOS X. Dryad permet de sélectionner un arbre à partir d’un espace d’arbres (sur le coté droit de l’application) en utilisant une interpolation entre les différents arbres se trouvant autour de la souris. Attention car Dryad est très gourmand en mémoire et 2Go de ram sont vivement conseillés.

Une fois le type d’arbre sélectionné, un clique sur l’icone des engrenages qui affiche les paramètres de l’arbre. Il est possible de tout paramétrer: le tronc, les feuilles, les branches.

Sur l’image suivante, j’ai diminué le nombre de feuilles et légèrement incurvé les branches du haut.

Mes réglages aboutissent à ce résultat final:

Dryad exporte votre création sous la forme d’un fichier OBJ. Celui de l’image précédente fait environ 62Mo, ouch! Le fichier OBJ est correctement généré et est accompagné de son fichier de materiaux. En modifiant à nouveau les paramètres, j’obtient un fichier OBJ de 2Mo qui contient environ 24000 faces. Ok chargeons-le maintenant dans HyperView3D:

Le problème est que les coordonnées z et y sont inversées. Mais HyperView3D possède une petite fonction pour remédier à ce problème: la permutation des coordonnées Y et Z des vertices. Vu que c’est un problème que l’on rencontre de temps en temps, cette petite fonctionnalité est utile.

Pour ceux qui veulent s’amuser avec ce modèle OBJ, le voilà: Dryad_Tree.zip.

Conclusion: Dryad est un petit utilitaire pratique pour la génération d’arbres mais nécessite une machine puissante. L’export en OBJ permet d’exploiter ses créations dans toutes les applications 3D qui prennent en charge ce format (comme Demoniak3D par exemple!).



Dryad is a tree gnenrator. It’s an OpenGL application and is available for Windows and MacOS X. Dryad allows to select a tree from a space called “the space of all trees” (in the right side of the app). The tree is created by interpolation between all trees that lie near the mouse. Pay attention because Dryad is very memory-consuming and 2 Gb of ram is recommended.

Once you have select your tree, a click on the gearing icon displays the tree parameters. You can customize everything: trunk, leaves, branches.

On the following image, I reduced the number of leaves and slightly incurved the upper branches.

My adjustments end up to :

Dryad exports your creation in an OBJ file. The one of the previous image is a huge 62Mb OBJ file, ouch! The OBJ file is properly generated and comes with its materials file. 62Mb is too big, and after a few adjustments, I get a 2Mb OBJ file with approximately 24000 faces. Okay now let’s load it in HyperView3D:

Now the problem now is that Y and Z coordinates are reversed. But HyperView3D has a little function to solve this problem: the swap of Y and Z coordinates. Because we encouter this problem time to time, this little function is useful…

For those who want to play with that OBJ file, you can grab it here: Dryad_Tree.zip.

Conclusion: Dryad is a handy utility for trees generation but requires a powerful computer. The OBJ export makes it possible to exploit the trees in all 3D applications that can load this standard format (like Demoniak3D for instance!).