Shiva PLE 1.5.3 – 3D Game Development Tool

Depuis le temps que je devais le faire, j’ai enfin pris un moment pour regarder ShiVa de plus près. Surtout que dame Bérengère a envoyé la news alors hop, on fait le test. Le téléchargement de ShiVa 1.5.3 PLE (the very last version) se passe ici:
Download ShiVa.

Le PLE, terme très à la mode ces derniers temps veut dire: Personal Learning Edition. La version gratos quoi…

L’ouverture de ShiVa commence avec une splashscreen qui, en plus d’être un peu laide (il faut le dire!), me demande d’installer le reader acrobat que j’ai deja sur mon pc de test:

Il m’a fallu quelques minutes et un peu de lecture pour comprendre le fonctionnement de l’interface: plusieurs bureaux pour des utilisations différentes. Et oui tout le problème des interfaces graphiques sur ce type de soft se retrouve dans ShiVa. Vu que ShiVa peut être utilisé pour développer des jeux 3D modernes, il faut gérér un maximum de paramètres et de possibilités et d’options. Donc au lieu d’avoir une interface graphique avec dix milles boutons, menus et sous sous sous menus, les petits gars de ShiVa ont fait plusieurs interfaces graphiques (appellés Bureaux) avec moins d’options. Pourquoi pas…

Donc j’ai commencé par regarder le quick start et sa vidéo (bureau 1):

Mais j’ai comme l’impression qu’ils ont oublié la video. A la loupe ça donne:

Impossible de voir quoi que ce soit. Bon pas grave, je vais me rabattre sur les demos.

La demo de feu: Fire

La boule de feu est placé dans une Cornell-Box. Pour ceux qui ne connaissent pas, la cornell box est utilisée pour comparer les rendu softwares avec la réalité. Donc quand on veut montrer une scene avec la cornell box, il faut pousser le réalisme le plus loin possible pour concurrencer la réalité. Et la je trouve que le réalisme n’y est pas. Je trouve très génant de faire un feu animé sans que les ombres des cubes bougent. De plus le feu est vraiment simpliste.

Demo suivante: FPSDemo.

Le truc jaunatre au milieu de la scène ? Je ne sais pas, surement le résidu d’une fusion entre deux demos. Mais si c’est voulu, c’est vraiment craignos. Sinon rien de tuant graphiquement donc je n’insite pas plus sur cette demo.

Next demo please: CarDemo

Cette demo commençait bien avec une petite anim de caméra entre les immeubles…

…la possibilité de piloter la voiture…

…la gestion de la physique, le tout saupoudré d’ombres… et là le DRAME! La gestion des ombres est tout simplement à revoir comme le montre les screens suivants:

A ce moment la voiture est passée dans l’ombre du parking (ou un truc du genre) et la carroserie ne devrait plus être éclairée… Mais elle l’est toujours comme si le pafond du parking n’existait pas. De plus la fusion entre ombre dynamique (ici gérée par une shadow map) et ombre statique ne fait pas bon ménage. Sur l’image suivant il y a même un bout d’ombre sur la partie sombre du sol et puis rien sur lla partie claire du sol. Gestion des ombres vraiment curieuse.

Et la dernière demo testée, dont j’ai perdu le nom, m’a fait perdre le controle de ShiVa. Obligé de quitter! Cette démo proposait le switch entre le mode fenêtré et mode plein ecran. Seul problème mais de taille, le retour au mode fenetré se fait mal et la fenetre 3D cache tout les menus. Plus aucun controle possible.

J’ai ensuite cherché a créer un petite scene mais sans vraiment de succès. De plus impossibilité totale d’avoir accès à du code ce qui,
en tant que développeur, me gêne beaucoup. Mais je testerai la prochaine fois la creation d’une petite scène simple: une sphere éclairée par une lumière dynamique. Ca devrait etre faisable non ? Pour le savoir revenez prendre votre dose de tech-news dans quelques jours…

Ma première impression de ShiVa n’est pas terrible. Le rendu graphique est basique, il y a des manques et des bugs (pour les bugs, je ne leur en veux pas c’est totalement normal, le dev d’un tel tool n’est pas une mince affaire et je sais de quoi je parle!!). Mais ce n’est qu’une première impression. J’espère arriver prochainement à créer ma première scène 3D avec ShiVa et là je pourrais affiner mon analyse.


Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

43 + = 50